Les sortes de douleurs qui pourraient directement liées aux états émotionnels

Si vous êtes du genre à aller chez le médecin dès que vous avez la moindre douleur, sachez qu’en premier lieu, il cherchera une cause physique à ces maux.

Il est vrai qu’avec les rythmes de vie que nous avons de nos jours, nous pouvons facilement nous déplacer quelque chose ou tout simplement froisser un muscle sans même nous en rendre compte. Difficile alors de se rappeler à quel moment la douleur est apparue et pour quelle raison. Seulement, parfois, il n’est pas nécessaire de chercher l’origine de la douleur dans un événement du quotidien parce qu’elle n’est en fait que la résultante de notre état psychologique. En effet, le physique et le psychique sont les deux composantes de notre état général, et il n’est pas rare que quand nous allons mal dans notre tête, nous n’allions pas mieux dans notre corps. Nous allons voir ensemble ce qui peut provoquer ces douleurs qui sont bien réelles.

Les douleurs du haut du corps

Le haut du corps est souvent le réceptacle à toutes les tensions accumulées quotidiennement. Le résultat le plus fréquent sont les maux de tête. Souvent liés à une vie menée à cent à l’heure, avec des multitudes d’actions à mener et autant de décisions à prendre, ils surviennent généralement quand on ne réussit plus à accomplir toutes ses « missions » quotidiennes et que l’on n’arrive plus à gérer toutes ces contraintes. Le cerveau se met comme qui dirait en surchauffe et vous alerte à sa manière.

Les douleurs cervicales sont également assez fréquentes. Vous serez surpris d’apprendre que ces symptômes viennent le plus souvent d’une incapacité de votre part à pardonner ou à passer outre des émotions négatives. Le cou emmagasine ces sentiments et finit par se contracter. C’est la même chose pour les épaules. « Mes épaules me font mal ! Qu’est ce que j’ai bien pu faire ? ». La réponse à cette question peut être que vous avez surestimé vos forces en portant une armoire comtoise, ou alors, tout simplement, que vous ne réussissez pas à évacuer vos soucis quotidiens. La dernière partie du haut du corps qui peut régulièrement nous faire souffrir, c’est le dos.

Les douleurs du haut du dos sont le signe que vous vous sentez isolé(e) et inutile dans la vie ou alors seul(e) face au quotidien, sans soutien venu de quelqu’un d’autre.

À lire aussi :   13 façons de prendre soin de vous tous les jours

Donc, avant de vous précipiter chez le médecin, commencez par mettre quelques petits exercices faciles et quotidiens en place. Chaque jour, en rentrant du travail, accordez-vous une trentaine de minutes pour évacuer le stress accumulé tout au long de la journée soit en faisant un peu de yoga, une promenade dans un parc ou du sport. Profitez de ces quelques minutes pour vous recentrez sur vous-même, vous vider la tête et expulser tout le négatif que vous avez engrangé tout au long de la journée. Mettez ce laps de temps à profit pour penser positif, et vous verrez que rapidement, la plupart de vos douleurs disparaîtront d’elles-mêmes.

Les autres douleurs

Le haut du dos n’est pas le seul endroit susceptible de nous faire mal. Les douleurs à la base du dos, autrement appelées lumbago, seraient causées par les difficultés que vous auriez à gérer votre argent. Par contre, si ce sont vos articulations qui vous rappellent à l’ordre, c’est que vous êtes face à un problème plus profondément ancré en vous : votre manière d’aborder et de faire face à votre propre vie. Les genoux, qui supportent votre poids, au sens propre comme au sens figuré, commencent à vous faire mal lorsque vos kilos sont trop importants ou alors que le poids des contraintes que la vie nous impose devient trop lourd pour vous. Les douleurs aux coudes sont, elles, le signe de votre difficulté à gérer les changements et les décisions qui induisent un trop grand bouleversement dans votre quotidien. Et, pour en finir avec les articulations, sachez que le mal de hanches a souvent les mêmes raisons d’être que celles des coudes.

Vous aurez compris qu’avec de simples petits changements dans votre façon de réagir à la vie en général, vous pourrez diminuer tous ces petits tracas physiques. N’hésitez pas à demander de l’aide pour vos soucis de gestion financière et pour vous aider à prendre les décisions difficiles. Les ami(e)s, ça n’est pas là seulement pour aller faire du shopping ou manger une pizza devant un match de foot. Ils peuvent aussi vous aider à évoluer et à mieux supporter ce qui vous pèse. Accessoirement, lier une relation sincère avec des personnes extérieures vous prémunira contre les douleurs aux mains !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer