Allaiter n’est pas jouer – 2ème partie

Lire la 1er partie de l’article.

01. Je n’allaite plus, et alors ?

Quelle que soit la raison pour laquelle vous avez décidé de démarrer le sevrage, dîtes-vous bien que c’est votre décision. Vous avez bien réfléchi en pesant les pours et les contres, et, du coup, c’est forcément la décision la plus appropriée à votre mode de vie. Nous venons de voir qu’il est tout à fait possible de combiner tendresse et biberon. Ce n’est pas parce que vous n’allaitez plus que c’est la fin du monde ! Au contraire, c’est certainement le début de nouvelles sensations à partager avec votre enfant. Conclusion : prenez les choses comme elles viennent en ne prenant que le positif !

02. Je reprends le travail et je tire mon lait

Vous faites partie des femmes qui ont opté pour la solution d’allaiter le plus longtemps possible. Du coup, il vous faudra sans doute tirer votre lait pendant vos heures de travail. Un minimum de préparation est nécessaire pour être fin prête le jour J. Niveau matériel, rien d’extravagant rassurez-vous. Un tire-lait évidemment, une serviette pour protéger vos vêtements et une petite glacière pour le transport seront largement suffisants. Pour le reste, il n’y a qu’un seul mot : détente. C’est la clé pour que tout se passe bien. Détendue, votre lait coulera tranquillement et vous ne passerez pas de longues minutes à vous agacer que vos biberons ne se remplissent pas. L’astuce pour aborder ce moment le plus sereinement possible est de trouver un endroit calme pour vous installer et de respirer… Rappelez-vous de vos cours de sophrologie et tout ira bien !

À lire aussi :   Préparer son départ et son retour de congé maternité - 2ème partie

Lire la suite dans la page suivante:

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer