Trouver le bon mode de garde – 1ere partie

Comme pour la plupart des problématiques liées à l’arrivée d’un enfant, le choix du mode de garde est également le plus souvent une affaire de femme. En congé maternité, elle est supposée avoir le temps de courir dans tous les sens à la recherche de renseignements divers sur les possibilités offertes autour d’elle… SIC… Ceci, même si il n’y paraît pas quand on n’est pas confronté au problème, relève souvent du véritable parcours du combattant.

En effet, en France, il manque cruellement de crèches et d’assistantes maternelles, d’où la nécessité, parfois, de se tourner vers des modes de garde « alternatifs ». Quoi qu’il en soit, l’important est de réussir à trouver une solution, en accord avec vos convictions, bien avant les derniers jours précédant la reprise du travail. Prendre une solution par défaut n’est jamais satisfaisant, et choisir d’arrêter son travail pour garder son ou ses enfants ne l’est pas non plus quand on le fait contrainte et forcée.

Vous allez confier votre enfant à une structure ou une nourrice pendant environ 10 heures par jour, vous avez le droit de pouvoir partir travailler l’esprit tranquille. Voilà pourquoi il ne vous reste plus qu’à explorer toutes les pistes qui s’offrent à vous : crèches collectives, familiales, parentales ou d’entreprises, jardins d’enfants, assistantes maternelles, baby-sitter, fille au pair ou même mamie au pair !

Mais trouver le mode de garde idéal c’est aussi vous assurer que les points que vous estimez être importants dans l’éducation de votre enfant seront respectés, que votre enfant sera bien, qu’il soit suffisamment flexible pour vous éviter de cavaler en cas de réunion qui dure plus longtemps que prévu, qu’il sera pérenne, et bien sûr, que votre monnaie suivra !

À lire aussi :   Trouver le bon mode de garde - 2ème partie

Oubliez les histoires que vous avez pu entendre ou voir, relatant les « exploits » d’une nourrice totalement inconsciente, les intoxications dans la crèche lambda ou encore le nombre d’enfants gardés par une assistante maternelle nettement supérieur à ce qu’elle avait le droit de faire. Lisez plutôt ce chapitre, vous y trouverez sûrement quelques pistes ou conseils pour vous aider.

01. Je me renseigne et fais mon choix

Avant de vous demander si vous pourrez obtenir une place dans telle ou telle structure, commencez par définir quel serait le mode de garde que vous souhaiteriez pour votre enfant. Listez les attentes que vous avez par rapport à lui, les contraintes auxquelles vous pourriez avoir à faire face, la distance que vous jugez acceptable depuis chez vous ou depuis votre travail, et aussi les aides financières auxquelles vous avez droit. En effet, faire garder son enfant est malheureusement aussi une question financière. Interrogez ensuite votre entourage familial, vos amis ou vos voisins pour savoir comment ils procèdent et si ils sont contents du choix qu’ils ont fait. Une fois tout ça effectué, il ne vous restera qu’à rapprocher toutes ces informations pour réduire le champ de vos recherches.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer