Les risques et complications d’une augmentation mammaire

Les infections :

Tout acte chirurgical est sujet à être infecté. L’implant mammaire augmente ce risque en sollicitant le système immunitaire à agir contre ce corps étranger, et donc les bactéries saisissent l’opportunité pour se greffer sur les zones de sutures.

La mauvaise cicatrisation :

L’infection peut ne pas être grave en elle-même. Une antibiothérapie adaptée peut faire l’affaire. Néanmoins, la zone infectée peut être responsable d’un retard de cicatrisation avec hypertrophie cutanée, pouvant même évoluer vers une cicatrisation cancéreuse.

Les imperfections des résultats :

Le résultat en chirurgie esthétique n’est pas toujours satisfaisant. Les poitrines, ainsi que la nature de la peau en regard, les éléments sanguins, et la nature des implants ne sont pas tous les mêmes. En conséquence, la poitrine désirée peut s’avérer asymétrique, trop artificiel, trop grande, ou trop petite.

À lire aussi :   Les médicaments dangereux pendant la grossesse

Lire la suite dans la page suivante:

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer