La perte de cheveux chez la femme enceinte

2. Le rôle des hormones dans l’effluvium télgoène

Si votre corps subit une forte baisse du taux d’hormones, ce qui est très souvent le cas suite à une grossesse, il est fortement possible d’être affecté, entre autres, par une perte de cheveux importante. Après la grossesse, votre cuir chevelu passe en phase de repos et cette phase, couplée avec la baisse de régime de vos hormones, cause ce phénomène d’effluvium télogène.

Cependant, n’ayez crainte, les hormones ont un impact sur l’effluvium télogène mais pas sur la nature de vos cheveux de manière générale. Autrement dit, votre nature et/ou texture de cheveux ne sera pas changé suite à une baisse de votre taux d’hormones. La nature de vos cheveux est basée sur la kératine qu’ils contiennent, ainsi que sur l’implantation de vos racines dans votre cuir chevelu et bien d’autres composants. Si vous avez les cheveux bouclés, passer par une phase d’effluvium télogène durant ou après votre grossesse ne poussera pas vos cheveux à devenir lisses, et inversement.

À lire aussi :   Les Astuces Efficaces Pour Enlever les Points Noirs

3. D’autres changements capillaires durant la grossesse

Comme expliqué plus haut, la grossesse provoque de nombreux changements hormonaux. Ces changements peuvent augmenter la circulation capillaire de certaines femmes, rendant leur chevelure plus brillante et augmentant la vitesse de pousse de leurs cheveux. D’autres femmes, au contraire, auront les cheveux plus gras ou plus secs qu’à l’accoutumée.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer