7 choses qui arrivent quand vous souffrez intérieurement et que personne ne s’en rend compte

6. S’épuiser à parler sans guérir

Il est admis que le premier pas vers la guérison, est la parole. Parler de ce dont on souffre, se dévoiler auprès des autres est parfois une thérapie en soi. Car il y’a des expériences tragiques ou troubles qui nous hantent au quotidien et dont on n’arrive pas à parler, parce que leur évocation réveille des souvenirs lancinants. Le courage de faire ce récit est un indice sur la capacité de la personne à dompter le mal qui l’étouffe. Pour autant il peut arriver que les mots ne suffisent pas à évacuer une douleur. Convertir nos brulantes émotions en récit, peut exacerber leur violence et raffermir leur présence dans notre esprit au quotidien. Cela témoignerait de la nécessité de franchir un pas supplémentaire en s’orientant vers le pardon si nous avons pâtis d’une violence, ou à admettre sa propre culpabilité si nous sommes fautifs, afin de tourner la page de cet épisode encombrant.

5. La solitude permanente

La solitude devient un fardeau que l’on traine, quand on est traversé par une vive douleur émotionnelle que l’on n’arrive pas à exorciser. Ainsi, la présence de vos proches autour de vous ne vous comble plus, et vous avez le sentiment de baigner dans un vide. Cette impression de vide affectif, est un indice de votre déconnexion d’avec l’environnement émotionnel qui vous entoure et auquel vous n’êtes plus réceptif. Votre malaise vous absorbe de plus en plus et le fossé de la dépression se rapproche à grand pas. C’est un décalage qui montre que vous êtes enfermé dans vos pensées et emporté par le tourbillon de vos émotions qui vous arrachent aux gestes affectifs les plus simples du quotidien.

À lire aussi :   Les médicaments dangereux pendant la grossesse

4. La confusion des émotions

Souvent vous avez l’impression de chérir la présence de vos proches autour de vous, de vous réjouir de leurs attentions, mais cette euphorie se couvre rapidement d’une envie éruptive de solitude. Les sombres pensées ne cessent d’encombrer votre quotidien et étouffe tout élan de bien-être qui se manifeste en vous. Vous tentez désespérément de briser les chaines de votre introversion, mais l’étau de votre traumatisme reprend le dessus et plombe tous vos efforts.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer